Parc national de la Réunion
-A +A
Share
Le 08/12/2017
C'est une histoire photographique des Hauts de La Réunion sur un siècle que nous offrent les auteurs de ce beau livre valorisant la relation de l'homme à ce territoire des Hauts, labellisé "Parc national" et "Patrimoine mondial".  En cette fin d'année, la publication de cet ouvrage vient clore les festivités célébrant les 10 ans du Parc national et vous révèle l'âme des Hauts.

Des années 1870 aux années 1970, ce livre propose un parcours géographique et ethnographique inédit à travers un siècle de photographies prises dans le vaste territoire des Hauts de l’île de La Réunion, riche en histoire, désormais labellisé« Parc national » et « Patrimoine mondial ». Depuis le XVIIIe siècle, les hommes ayant colonisé ces espaces montagneux ont écrit un récit historique singulier, contribuant à la naissance d’une identité originale. Riche et diversifiée, elle se caractérise par un lien étroit entre l’Homme et la nature. Les Hauts, témoins de l’âme réunionnaise, sont porteurs de cet héritage que le Parc national valorise pour un développement durable et harmonieux profitable à tous.

Le temps d’une pause

En 2013, en prospectant les albums de famille de la seconde moitié du XIXe siècle et de la première moitié du XX e siècle, une mise en image de l’histoire de la région balnéaire autour de Saint-Gilles-les-Bains prenait la forme d’un ouvrage inédit : Les jours d’avant .
Changer d’air ! est une suite, croisant à nouveau les richesses des fonds photographiques publics, mais aussi les trésors inédits de nombreux fonds privés. Nous abordons dans ce second volet une autre histoire, celle des Hauts de La Réunion.
Les photographies de paysages sont nombreuses dans le corpus iconographique sur les Hauts au XIX e siècle : on photographie le sublime des montagnes, la majesté du piton de la Fournaise et son étrange plaine des Sables, les pitons, remparts et autres cirques qui la rendent si différente des autres îles de l’océan Indien. Ces clichés racontent aussi les histoires des hommes dans les Hauts. L’œil du photographe est fragmentaire car montrant souvent la vie d’une frange aisée de la population. Parfois l’objectif se tourne vers les gens des Hauts et les saisit, le temps d’une pause, devant leurs modestes maisons, aux champs, dans leurs activités quotidiennes.
 

Un ouvrage édité par Epsilon avec le soutien du Parc national de La Réunion
Conception éditoriale et design graphique : Kamboo
Commissariat scientifique : Bernard Leveneur