Parc national de la Réunion
-A +A
Share

Le Piton d'Anchain, la tour de guêt du cirque

S’élevant au milieu du cirque comme un monument à la gloire de la géologie d’un volcan en délabrement, le Piton d’Anchain fait figure de curiosité naturelle. Il a pour cela été intégré aux ‘’Pitons, cirques et remparts de La Réunion’’ inscrits au patrimoine mondial.

A son sommet, accessible par un sentier escarpé, un panorama à 360° dévoile la composition paysagère typique du cirque : des remparts verdoyants, zébrés sur leur versant sud de multiples cascades, qui surplombent un fond de cirque lacéré de profondes ravines. Rongé par l’érosion, le relief isole çà et là quelques replats d’apparence inaccessibles sur lesquels les habitants du cirque ont élu domicile avec témérité! Bien avant la colonisation du cirque, ce choix de vie au bout du monde a été celui d’un esclave en fuite, Anchain, qui, selon la légende, se serait réfugié au sommet de cette montagne. Ce haut lieu perché, propice au repérage des chasseurs d’esclaves ‘’marrons’’, lui a permis de vivre en liberté avec sa femme Heva et ses enfants durant plusieurs années. Il aurait néanmoins été rattrapé, pour le meilleur ou pour le pire selon les versions de son histoire. Ainsi le piton est-il devenu, au-delà d’une silhouette emblématique du cirque, un symbole de la triste époque du marronnage.