Parc national de la Réunion
-A +A
Share
Le 07/02/2023
Dans le cadre du Projet Alimentaire Territorial de Mafate "Planté pou Manzé", le Parc national de la Réunion -en partenariat avec l'APLAMEDOM- a récemment organisé 2 jours d’atelier sur la thématique des plantes médicinales, à destination des gîteurs et des habitants d’Aurère et d’Ilet à Malheur.

L’atelier intitulé « tisanes confort » visait à sensibiliser les participants au développement d’une alimentation durable dans le cirque. Au programme de ces journées : des échanges sur les plantes locales classées à la pharmacopée française, un point sur les différentes vertus des plantes sauvages et bien sûr des dégustations de tisanes ! Le recensement des pratiques visait quant à lui à mieux appréhender l’utilisation et la connaissance des plantes médicinales par les Mafatais.

Cette rencontre était aussi l’occasion de faire un rappel sur la réglementation liée à la cueillette en cœur de parc. La charte du parc national prévoit des dispositions particulières pour les habitants du cœur habité parmi lesquelles figurent la tolérance vis-à-vis de la collecte de plantes indigènes et endémiques pour la consommation personnelle ou l’exercice d’activités artisanales. Pour des activités commerciales le directeur du Parc peut délivrer des autorisations dérogatoires individuelles autorisant le prélèvement de certaines espèces à l’exception des espèces protégées en danger ou danger critique d’extinction.

Près de 30 habitants d’Aurère et d’Ilet à Malheur ont pris part à cet atelier, animé par le tisaneur Franswa Tibère et placé sous le signe de l’échange et du partage à la fois de savoirs, savoir-faire mais aussi de semences. Une rencontre similaire est prévue à La Nouvelle les 13 et 14 avril prochains.

Au travers de ces ateliers, le Parc espère impulser une évolution dans les pratiques, notamment dans les gîtes où les thés industriels servis aux randonneurs pourraient être remplacés par des infusions ou décoctions de plantes locales.