Parc national de la Réunion
-A +A
Share

Patrimoine mondial : Pitons, cirques et remparts de l'île de La Réunion

Pour figurer sur la prestigieuse Liste du patrimoine mondial, un site - qu'il soit naturel, culturel ou mixte - doit avoir une valeur universelle exceptionnelle et satisfaire à au moins un des dix critères de sélection fixés par l’UNESCO. L'intégrité et l'authenticité du Bien candidat sont également examinées. La candidature doit démontrer le caractère unique du Bien à l'échelle planétaire, son importance transcendant les frontières nationales et son caractère inestimable pour les générations actuelles et futures de l'humanité.

Pour appuyer la candidature du cœur montagneux de La Réunion en tant que Bien naturel, un dossier de candidature intitulé « Pitons, cirques et remparts de l'île de La Réunion, une grande diversité de formes et de milieux remarquables à évolution rapide » fut réalisé par une équipe pluridisciplinaires, puis examiné par des experts nationaux et internationaux.

Le Comité du Patrimoine mondial a délibéré favorablement sur cette candidature lors de sa session de 2010 tenue à Brasilia.

Deux critères ont été retenus pour cette inscription sur la Liste du patrimoine mondial :

  •  le Critère 7 : représenter des phénomènes naturels ou des aires d'une beauté naturelle et d'une importance esthétique exceptionnelles ;
  •  le Critère 10 : contenir les habitats naturels les plus représentatifs et les plus importants pour la conservation in situ de la diversité biologique, y compris ceux où survivent des espèces menacées ayant une valeur universelle exceptionnelle du point de vue de la science ou de la conservation.

Le nom retenu pour le Bien inscrit, les « Pitons, cirques et remparts de l'île de La Réunion", traduit une réflexion de fond sur l'originalité des formes géographiques de l'île. Leur relief marqué, en combinaison avec l'altitude et les vents, sont aussi à l'origine d'une grande variabilité climatique et hydrologique du territoire et de la remarquable mosaïque d'écosystèmes qui s'y est installée.

Le Bien inscrit coïncide avec le cœur du parc national, augmenté de 4 sites situés en aire d'adhésion :

  •  Le Piton d'Anchain, la Chapelle et le Piton de Sucre de Cilaos, la Grande Chaloupe et la forêt de Mare-Longue.

  •  Les cirques de Cilaos et de Salazie ainsi que la Plaine-des-Palmistes constituent quant à eux la zone tampon du Bien.

La reconnaissance par l'UNESCO n’apporte pas de réglementation spécifique. La France, signataire de la Convention du patrimoine mondial, doit garantir l’intégrité du bien, en veillant au respect de la réglementation en vigueur.

Le Parc national et ses partenaires valorisent la somme de connaissances scientifiques acquises au cours de l’élaboration du dossier de candidature, et enrichies depuis lors pour organiser la gestion du Bien, la protection et la conservation de ses richesses, sa valorisation éco-touristique, et le partage des valeurs qu'il porte.