Parc national de la Réunion
-A +A
Share

Appui à l'agriculture

L'activité agricole, par ses dimensions économique, sociale, culturelle et environnementale, concerne tous les défis du territoire des Hauts et toutes les ambitions de la Charte du parc national.
Culture de petits pois au coeur du cirque de Mafate © Jean-François Bègue
Culture de petits pois au coeur du cirque de Mafate © Jean-François Bègue

Dans le coeur, la priorité est à la conservation des écosytèmes primaires et des paysages

Encadrées et accompagnées, afin de pouvoir perdurer et évoluer, les activités agricoles sont présentes et autorisées sur quelques secteurs bien identifiés dans le coeur de parc.

Dans l'aire d'adhésion, le développement durable et la promotion de la ruralité priment

C'est dans l'aire d'adhésion que se trouvent les grands terroirs agricoles. Sur cet espace il n'y a pas de réglementation nouvelle mais de nombreux partenariats se tissent pour faire vivre ce projet de territoire, avec et pour le plus grand nombre.

Les équipes du Parc national et leurs partenaires s'attachent ainsi à développer des projets favorisant :

  • la préservation des terres agricoles et d'un cadre de vie rural de qualité,
  • la valorisation de produits identitaires et des pratiques favorables à la biodiversité,
  • l'amélioration du lien entre production locale de qualité, circuits courts et tourisme,
  • la plantation d'espèces indigènes à des fins médicinales, mellifères ou encore ornementales,
  • la contribution des agriculteurs à la lutte contre les espèces invasives et contre l'érosion.