Parc national de la Réunion
-A +A
Share

Les habitats et milieux naturels

Pyramide des habitats et milieux naturels
Pyramide des habitats et milieux naturels
La présence d'habitats et de milieux naturels représentatifs de la biodiversité de l'Océan Indien fut un avantage décisif dans l'éligibilité des Pitons, cirques et remparts de l'île de La Réunion.

Il satisfait le critère 10 de la Liste des critères de sélection établie par le comité du Patrimoine mondial de l'Unesco :

«contenir les habitats naturels les plus représentatifs et les plus importants pour la conservation in situ de la diversité biologique, y compris ceux où survivent des espèces menacées ayant une valeur universelle exceptionnelle du point de vue de la science ou de la conservation.»

La Déclaration de valeur universelle exceptionnelle des Pitons, cirques et remparts de l'île de La Réunion place donc le maintien (et la restauration si nécessaire) du bon état de conservation de la flore et des habitats naturels de l'île parmi ses priorités.

Une végétation à étages

Au fil de la création de l'île, des étages de végétation se sont superposés. Le botaniste Thérésien Cadet démarqua six grands types de milieux naturels, définis par les conditions climatologiques auxquels ils sont soumis, leur altitude et les communautés végétales présentes.

A consulter : Chesne, Serge et Micheneau, Claire, «Thérésien Cadet, botaniste et écologiste : Le scientifique «aux pieds nus», Saint Denis : Ed. Orphie, 2007.

Site en construction, de nouveaux contenus à venir... Merci de votre compréhension.