Parc national de la Réunion
-A +A
Share
Le 09/08/2022
Flore
Depuis 2021, le Parc mène des interventions de destruction du Tulipier du Gabon, identifié comme l'un des 100 espèces végétales exotiques les plus envahissantes au monde.

Sans intervention humaine, le Tulipier du Gabon qui est extrêmement prolifique risque de remplacer définitivement les espèces indigènes et endémiques de l'île et d'en transformer les paysages. C'est pourquoi le Parc national mène un projet de lutte depuis l'année dernière. En juillet 2022, une équipe du Parc national ainsi que des spécialistes de la destruction de cette espèce se sont rendus à la Rivière de l’Est. Au total, 297 tulipiers du Gabon ont été traités, soit la quasi-totalité des stations recensées, et les résultats sont très encourageants. Les individus traités il y a plus d'un an sont totalement secs. Un suivi sera réalisé d'ici la fin du mois pour savoir s’il y a eu des rejets de racine et confirmer ainsi la mort des individus.

Réunion La 1ère est venue réaliser un reportage à ce sujet, illustrant pourquoi et comment le Parc oeuvre à éradiquer cette espèce. L'article complet est disponible en ligne.