Parc national de la Réunion
-A +A
Share
Le 09/12/2021

Le 29 novembre, dans le cadre projet GAIAR, co-piloté par le Parc national et l’ARMEFLHOR, s’est déroulé un premier chantier pour la mise en place de la parcelle pilote en agro-foresterie de Grand-Coude à "la Forêt du Rempart".

Après 3 jours de défrichement mécanisé, les élèves du Master 2 BEST de l’Université de la Réunion (une quinzaine d’élèves) sont venus en appui pour réaliser cette première phase de plantation.

L’objectif était de substituer à une friche dominée par les EEE (principalement du bringelier marron, de la jouvance, de la persicaire de chine (liane rouge) et de l’accacia noir), un système de verger associé à des plantes aromatiques et médicinales, en y incluant des haies composées d’espèces indigènes destinées à lutter contre l’érosion et faire office de brise vent.

Près de 150 plants indigènes de 4 espèces (change-écorce, ambaville, fleur jaune, chasse-vieillesse) ont ainsi été plantés à cette occasion accompagnés d’agrumes, de tomates arbustes et de vétiver.

La seconde phase de plantation de cette zone débutera début 2022 avec la mise en place de cultures de PAPAM exotiques en inter-rang (Verveine, citronnelle, thym, menthe,sauge, thé...).

Une dernière phase portera sur une zone mixte indigènes/EEE dont le défrichement sera cette fois manuel et sélectif et permettra l’implantation de diverses cultures de PAPAM indigènes (Café marron, bois d’osto, bois maigre, ambaville...).