Parc national de la Réunion
-A +A
Share

Le Choca vert

Choca vert sur le site de la Grande Chaloupe © Life + Corexerun
Choca vert sur le site de la Grande Chaloupe © Life + Corexerun
Introduit par l'homme au 19ième siècle, le Furcraea foetida fut importé pour la réalisation de cordages et de ficelle à partir de ses fibres. D'où son autre appellation : « Chanvre de Maurice ».

Envahissante mais appétissante.

Fréquente dans les milieux secs, cette espèce de la famille des Agavacées remporte un franc succès dans le domaine culinaire et artisanal local. Cette plante possède de longues feuilles d'un vert vif terminées par une épine brune et pousse de préférence dans les milieux secs. En effet, elle affectionne les sols pauvres, les rochers ou les falaises. Elle s'orne d'une hampe fleurie poussant à la base de la plante - le « mât de choca » - et pouvant atteindre 10 mètres de haut.

Ses fleurs produisent des bulbilles (équivalent d'un jeune plant prêt à se développer au contact du sol) qui, une fois tombées au sol, assurent la colonisation de l'espèce. Leur enracinement rapide et la multitude de bulbilles contenues dans une hampe (environ un millier) laissent peu de place à la végétation indigène et permet l'invasion d'un milieu.