Parc national de la Réunion
-A +A
Share

Le Galabert

Fleurs de Lantana camara
Fleurs de Lantana camara © Jean-François Bénard
Apporté par l'abbé Galabert en 1840, cette plante native d'Amérique grimpante et très colorée orne souvent les routes et sentiers de l'île.

Ses branches épineuses se terminent par de petites fleurs de couleur rose, orangée ou jaunes, disposées en ombelle hémisphérique. Très décorative, elle est souvent adoptée par les cours et jardins créoles et se développe en milieux humides ou sec de basse à moyenne altitude, sur les zones habitées, cultivées ou en friche. Sa reproduction se fait par marcottage mais elle est aussi aidée par le Martin triste (Acricotheres tristis) qui en dissémine les graines.

Une plante imposante

Cependant, sa formation de fourrés denses et sa capacité à grimper sur les plantes avoisinantes pour bénéficier de la luminosité lui donne un avantage sur une flore indigène moins agressive. Le Lantana camara parvient donc à priver les plantes voisines de lumière et empêche leur croissance.

Toxique pour le bétail, curative pour l'homme

Ses racines sont réputées soigner la fièvre, la grippe, les coliques, les maux d'estomac et les difficultés respiratoires.