Parc national de la Réunion
-A +A
Share

La route Hubert Delisle

Vue aérienne des Hauts de l'Ouest © Yohan Bénard
Vue aérienne des Hauts de l'Ouest © Yohan Bénard
Pour échapper à l'agitation qui anime la frange littorale saturée, la Route Hubert Delisle est un chemin tranquille qui serpente à mi-pente des versants Ouest, Sud et Est de La Réunion en suivant une courbe de niveau.

Réalisé, au milieu du XIXe siècle, sous la houlette du premier gouverneur créole, ce 'somin gouvernman'' a été l'épine dorsale du développement pionnier des Hauts. De cette route qui devait initialement cercler l’île, il reste dans l’Ouest, entre Saint Paul et les Avirons, une ligne de vie qui relie de petits bourgs devenus aujourd’hui des carrefours entre la côte urbanisée et les grands espaces naturels du parc national.

Malgré les tentations de la modernité, le territoire desservi par la route garde l'esprit d'une Réunion authentique.

L'urbanisation n'a pas encore effacé tous les repères d'une organisation sociale qui s'affranchissait des villes, telles ces boutiques d'antan au charme désuet qui jalonnent encore ce lien routier. Les paysages environnants, composés de champs de canne à sucre vers l'aval et de prairies et lopins maraîchers vers l'amont, gardent en mémoire les épisodes d'un passé récent où ils étaient dessinés par la culture du géranium. Ici et là, au hasard d'une rencontre évoquant ce « temps lontan » on peut imaginer les effluves des alambics, qui embaumaient la route lors des ''cuites''. Au-delà de sa facette culturelle, le parcours invite à prendre son temps et reste un merveilleux balcon permettant de contempler le littoral et le lagon.