Parc national de la Réunion
-A +A
Share

Les Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC)

Recherchés et importés pour leur rareté ou leur exotisme, les Nouveaux Animaux de Compagnie représentent une réelle menace pour la biodiversité réunionnaise. Cette catégorie rassemble les animaux autres que les félins ou les canidés, on peut citer pour exemple certains rongeurs, reptiles, amphibiens ou insectes...

Sur l'île, certains particuliers, ne pouvant plus faire face à l'entretien de ces animaux, les relâchent dans la nature, ou bien ils s'échappent. Ils peuvent devenir de redoutables prédateurs des espèces indigènes. Ainsi, le Gecko de Madagascar constitue une menace pour les geckos endémiques de l'île en consommant les petits individus de nos deux espèces endémiques ! Quant aux serpents, ils sont fréquemment retrouvés par les sapeurs-pompiers de l'île et certaines espèces pourraient facilement s'adapter aux températures de l'île, et on sait qu'un serpent arboricole a déjà fait disparaître plusieurs espèces d'oiseaux sur l'île de Guam dans le Pacifique.