Parc national de la Réunion
-A +A
Share

Le Terpsiphone de Bourbon

Terpsiphone de Bourbon mâle
Terpsiphone de Bourbon mâle - © Jean-François Bègue
Ce gobe-mouche local arbore des couleurs très vives : roux, noir et le tour dees yeux bleu-ciel. Il n'est pas facile de l'observer car il affectionne le fouillis des arbustes des forêts de bois de couleurs. Très curieux, il s'approche pourtant des randonneurs qui font preuve de discrétion.

Facile à identifier par son chant mélodieux, il se nourrit exclusivement d'insectes qu'il attrape au vol. Lorsqu'il chasse, l'oiseau reste perché sur une branche afin de repérer sa proie et se lance pour la capturer en vol, puis revient à son poste d'observation. Il confectionne son nid en forme de petit cône positionné à la fourche des branches d'un petit arbre.

L’espèce est endémique de l’île de La Réunion, avec un ancêtre malgache. Les deux espèces des Mascareignes différent par le fait que les mâles n'ont pas la longue queue de leurs ancêtres. Les mâles arborent une calotte plus foncée que la femelle : bleu gris pour la femelle et bleu noir pour le mâle.

L'espèce semble occuper une gamme d'altitudes et d'habitats plus restreinte que les autres passereaux endémiques réunionnais.

Dans la culture créole, il est également appelé « zoizo la vierge », est-ce du fait des couleurs bleu ciel autour de son œil et de son bec ou bien de son comportement relaté par les braconniers de petits oiseaux. Ces derniers nous racontent qu'après la capture d'un zoizo la vierge, il devient impossible de capturer d'autres oiseaux.