Parc national de la Réunion
-A +A
Share

La route de Cilaos : entre ciel et mer, une route aérienne

Sur la route de Cilaos au soleil levant
Sur la route de Cilaos au soleil levant - © N. et S. Szymandera
Cordon ombilical entre le littoral et le cirque, la route grimpe inlassablement dans un relief tourmenté.

Elle a remplacé en 1932, le long et pénible parcours à pied que pratiquaient les voyageurs attirés par les bienfaits d'une source thermale. Certains contournaient cependant la difficulté en se faisant véhiculer au moyen de chaises à porteur, donnant au périple la couleur d'une expédition épique. Plongeant dès son départ dans une vallée étroite, la voie tente, un passage en force dans un relief impossible par des acrobaties techniques,un virage en surplomb, ou des tunnels semblant déboucher sur le vide. Dans ce cadre aérien, où les émotions s'enchaînent jusqu'à l'arrivée, le cirque devient une destination impatiemment désirée. Dans ce tracé tortueux ponctué de fenêtres ouvertes sur les crêtes lointaines, quelques repères paysagers jalonnent le parcours, tel le Peter Both, pic en ruine dressé vers le ciel, témoin d'une géologie originale. L'itinéraire révèle aussi la témérité d'occupants pionniers qui ont investi les moindres replats, souvent sur les traces d'esclaves ''marrons'', pour en faire des îlots de vie : Ilet Furcy, Petit Serré, Palmiste rouge,… sont autant d'étapes comme des pages d'une histoire locale mal connue. Mais, en tout point du trajet, la silhouette imposante du Piton des Neiges fixe le cap et attire le voyageur vers un cirque dont le ciel semble être le toit.