Parc national de la Réunion
-A +A
Share

Le Bois d'Ortie

Obetia ficifolia

 Obetia ficifolia ou Bois d'Ortie © Caroline Robert
Obetia ficifolia ou Bois d'Ortie © Caroline Robert

Issu de la famille des Orties (les Urticacées), l'Obetia ficifolia – ou plus communément le Bois d'Ortie – est une espèce rare en milieu naturel et endémique de La Réunion, Maurice et Rodrigues. Cette appellation locale vient de sa capacité à provoquer la gratelle chez des individus à peau sensible.

Classée en danger et désormais protégée, cette espèce fut mise en danger par l'introduction d' Achatines.

Il s'agit d'une espèce dioïque présente en forêt tropicale sèche ou semi-sèche de basse et moyenne altitude. L'Obetia ficifolia servirait de plante-hôte au Salamis augustina augustina, un papillon endémique de l'île de La Réunion : toutefois cet insecte n'a pas été revu depuis 2005 par les naturalistes locaux, ce qui laisse prévoir sa disparition. Dans l'espoir de le voir réapparaître, de nombreuses plantations sont réalisées depuis une dizaine d'années, notamment dans le cadre du projet Life + COREXERUN sur le massif de la Grande Chaloupe.

Le Bois d'Ortie est connu des tisaneurs comme remède ancien contre l'asthme et en tant que plante purgative et oréxigène (qui stimule l'appétit) pour certains animaux de ferme. Certains lui reconnaissent également un usage protecteur.