Parc national de la Réunion
-A +A
Share

La Rivière des Roches, le torrent des bichiques

La Rivière des Rohes depuis l'Eden © Michaël Jussiaume
La Rivière des Rohes depuis l'Eden © Michaël Jussiaume
Griffant profondément la planèze du Mazerin, la rivière trace son parcours dans une nature très sauvage. Difficile à approcher dans son emprise amont, elle se dévoile à mi parcours, par les bassins et cascades qui ponctuent son cours.

Rendue régulièrement impétueuse par des crues propres aux torrents enserrés, l’eau y a libéré de l'épais manteau forestier la mémoire volcanique des lieux. La roche de volcan affleurante s'affiche à l'aplomb des chutes d'eau en de magnifiques agencements d'orges basaltiques. Le décor ainsi posé donne à la rivière un attrait inégalé, centré sur deux bassins aisément accessibles : bassin la Mer et bassin la Paix. L'un et l'autre marquent les étapes de parcours aquatiques très prisés, réconciliant, dans des moments ludiques, les Hommes et une nature qui peut s'avérer violente. Assagie au niveau de l'embouchure, la rivière se prête à la tradition de la pêche aux « bichiques », alevins d’espèces endémiques de poisson, qui tentent en masse de remonter le courant pour rejoindre leur lieu de naissance. Leur arrivée au gré d'un changement de lune déclenche l'agitation dans le monde des pêcheurs en eaux douces. Leur capture dans des ''vouves'' posées dans un réseau de canaux, nourrit la gastronomie locale, qui en fait un mets de fête. Cette pêche doit désormais être raisonnée pour éviter la disparition de ces espèces si prisées.