Parc national de la Réunion
-A +A
Share

Le Grand Etang

Reflets des remparts sur le plan d'eau de Grand Etang © jean-François Bègue
Reflets des remparts sur le plan d'eau de Grand Etang © jean-François Bègue
Cerné par de longues crêtes effilées, le Grand Etang occupe le fond d'une vallée encaissée.

Unique lac d'altitude et plus grand plan d'eau naturel de l'île, il doit sa présence à une activité éruptive excentrique du Piton de la Fournaise survenue en ce lieu, il y a un peu moins de 6 000 ans. La vallée s'est trouvée à cette occasion obstruée par d'importantes projections volcaniques qui ont donné naissance à plusieurs cônes, dont le Puy de l'Etang. Le barrage ainsi formé a retenu les eaux de pluie ruisselant en de multiples cascades sur les remparts environnants. Cette curiosité géologique trouve depuis sa singularité dans la variation impressionnante du niveau de l'eau, qui peut monter en quelques heures d'une dizaine de mètres lors de précipitations cycloniques. A l'opposé, son assèchement est également régulier et rend la vie aquatique presque impossible. Cet écrin de verdure, favorable aux oiseaux forestiers, recèle sur ses franges submersibles une flore typique des zones humides. En arrière plan, la forêt de montagne, riche d'espèces endémiques, habille les parois verticales encadrant le site.

Par son isolement, le lieu a servi en son temps de refuge aux esclaves fuyant la servitude. De nos jours, il s'offre à la découverte dans un silence propre aux grands théâtres de nature. Seuls le murmure de l'eau cascadant de très haut et le chant des oiseaux apportent, par le jeu de l'écho, une musique berçant la vie d'un paysage unique.